Café-Rôliste #8 – Retour sur un crowdfunding #1

Dans cet épisode de café-rôliste, nous parlons avec Jean-baptiste (je fais une infidélité à François pour cette fois, à moins que ce ne soit le contraire…) de son expérience du crowdfunding lors de l’écriture d’Epique 6 et La cité sans nom.

Des chiffres, des retours et du feeling, sans langue de bois.
On n’a pas vraiment fait le tour, il y aura donc sans doute une deuxième émission sur le même sujet.

Nous avons enregistré dans un vrai pub à St Michel, d’où le bruit de fond que j’ai essayé de réduire au maximum, mais qui augmente pas mal vers la fin.
J’espère que la qualité reste optimale.


Les liens :
Le site de crowdfunding Ulule
La page spécifique de la cité sans nom sur Ulule et sur le grog

 

3 Responses to “Café-Rôliste #8 – Retour sur un crowdfunding #1”

  1. Stephane dit :

    Orlanth, encore un tres bon podcast.

    J’ai quelques questions pour Jean-Baptiste, que tu pourras lui transmettre, puisqu’il va y avoir une deuxieme partie.
    En s’auto-editant, il integre une partie de la chaine de valeur, mais il se recupere plus de travail. Il est auteur, editeur, commercial, service apres-vente, chef de projet, etc. Il semble qu’il s’en sort bien, mais cela indique que ca n’est pas donne a tout le monde. Il faut reunir un large ensemble de competences.
    Au final, est-ce que cela vaut le coup? Quelles sont les competences que Jean-Baptiste a du acquerir pour mener a bien ses deux projets? Quels conseils donner a un auteur qui a des envies d’auto-edition?

    Deuxieme question: est-ce qu’etre aussi editeur a change son point de vue sur son projet? Est-ce qu’il y a eu des reunions schizophreniques entre le Jean-Baptiste auteur et le Jean-Baptiste editeur?

    Troisieme question: quel est son prochain projet? Est-ce qu’il va le soumettre au financement participatif?

    • Orlanth dit :

      Bonjour Stéphane,

      Merci pour ton retour 🙂
      Je garde ces questions sous le coude et je lui en parle rapidement.
      On devrait enregistrer en début de semaine prochaine je pense.

  2. Raven dit :

    Merci d’avoir partagé ton expérience et tes réflexions.

    Je partage tout à fait ton avis sur le besoin de confiance des contributeurs. C’est pourquoi je suis pour arrêter la langue de bois et la bienpensance à deux balles dans le milieu du JdR pour que l’information sur la compétence, la qualité ou le respect des délais soit connus de tous et pas seulement balancé entre deux rires gras entre vieux rôlistes.

    Parce que quand tu vois des « professionnels » afficher des retards qui se comptent en année, sans communiquer et qui se permettent de lancer de nouveaux crowdfunding alors qu’ils t’annoncent le jour même que les 3 en cours seront en retard, tu te dis qu’il faudrait prévenir les gens qui ne sont pas au courant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.