Téléchargement

Big Ben Tentacule, les personnages, équipements et capacités

YxY utilise un système de carte à jouer pour représenter les équipements et capacités des joueurs.


Les cartes sont utiles pour le côté ludique, les joueurs en général apprécient beaucoup de les avoir en main. Mais ce n’est pas obligatoire, évidemment, on peut tout à faire écrire sur une feuille séparée le contenu ou le résumé de ces cartes.

Voici donc la fin de Big Ben Tentacule, avec les 6 personnages-joueurs pré-tirés, ainsi que tous les équipements et capacités de ces personnages ainsi que ceux à découvrir dans le scénario.

Les cartes sont compatibles quelque soit les scénarios.

Merci à Raphaël Lalanne pour les illustrations des personnages.

Le scénario se trouve ici !

Big Ben Tentacule, le scénario

Depuis quelques années maintenant, je ne jure que par mon système YxY Apéro. Ce n’est pas très utilisé, mais je m’amuse bien avec, et je l’étends dès que je peux, avec de nouveaux scénarios, de nouvelles règles et de nouvelles cartes.


Aujourd’hui, je publie un scénario dans le monde de l’appel de Cthulhu. On peut l’utiliser avec n’importe quel système de règle, mais ce serait dommage de se priver de spécificités d’YxY.

De plus, il a été écrit spécifiquement pour les six personnages pré-tirés inclus (à venir dans un prochain article).

C’est un scénario apocalyptique, plutôt classique, qui se passe à la fin d’un 19ème siècle légèrement décalé, dans un Londres préparant une immense fête pour la fin de l’année. Le grand Nyarlathotep va s’y inviter pour tout casser et il faudra bien que les joueurs fassent quelque chose pour éviter la destruction de la ville. Classique ouais.

Mais le traitement est différent. C’est rapide, fun, pulp, violent. En terme d’ambiance, je me suis pas mal inspiré de Strange Days (mon BFF, best film forever), mais y’a plein d’autres trucs aussi.

Les cartes sont en cours de finition, et il me manque encore quelques illustrations pour les personnages avant de les publier, l’affaire d’une ou deux semaines max. Je ferai aussi une play-list Youtube pour jouer avec. Je pique l’idée à Yno, il ne m’en voudra pas. Je crois.

Bon, j’avoue que j’ai coupé dans le vif, et que j’ai coupé au moins la moitié de l’intrigue initiale (qui incluait des voyages dans le temps, et de multiples lignes parallèles, un musicien autrichien fou et Einstein jeune) pour pouvoir sortir ce document qui traîne sur mon disque depuis bien trop longtemps. Il y aura peut-être une suite qui inclura toutes ces idées, mais pas tout de suite.

Bref, c’est gratuit, téléchargez, partagez, distribuez, et jouez !

Télécharger automatiquement une liste de fichiers sur Youtube, et les convertir à la volée.

Toujours à la recherche de petit bout de script marrant et d’automatisation, je suis tombé sur la fonction “recherche” de Youtube-dl, qui marche plutôt pas mal.


Youtube-dl dispose de la fonction peu documentée : “ytsearch” qui permet de faire des recherches automatiquement dans Youtube, ainsi que de télécharger automatiquement le résultat.

Si on ajoute un chiffre, par exemple 5, donc “ytsearch5”, la fonction ira télécharger les 5 premiers résultats de la recherche.

Sous Windows, je me suis écrits le petit script suivant (que j’ai appelé ydlfile) à placer où vous voulez dans votre $PATH.

@echo off
for /f "delims=" %%a in (%1) do youtube-dl -f best -x --audio-format mp3 ytsearch1:"%%a"

Cette simple ligne prend un fichier texte en entrée, dont chaque ligne sera recherchée, téléchargée et convertie en fichier mp3. Plus la recherche est précise, plus vous aurez de chance que le fichier récupéré soit celui que vous vouliez.

Si vous tombez sur le net, par exemple, sur une playlist avec simplement le nom des artiste et le nom d’une chanson, copiez-collez le tout dans un fichier texte, donnez-le à manger au script, et voilà !

Je suis tombé par hasard sur la page de Bon Entendeur, des gens qui font des mixes plutôt sympas en ajoutant des voix de gens géniaux, comme Alexandre Astier ou Blanche Gardin (love absolu sur eux et leur famille pour plusieurs générations). En allant sur leur site, je suis tombé sur une tracklist sans lien.

Un copié-collé plus tard dans un fichier texte (bo.txt par exemple), j’obtiens un truc qui ressemble à ça :

Ensuite un petit ydlfile.bat bo.txt :

Et c’est parti !

Il doit y avoir moyen d’améliorer tout ça, mais je vous laisse le faire.

Transformer un album complet téléchargé sur Youtube en une suite de fichiers musicaux indépendants v2

Il y a quelques semaines, j’avais créé ici-même une procédure que je mets à jour avec de nouveaux outils, plus simples et encore moins de travail manuel.


Commencez déjà par vous familiariser avec l’article initial

1- Téléchargement de la vidéo et conversion en mp3

$ youtube-dl -x --audio-format mp3 <lien vers la video>

Si vous n’aimez pas la ligne de commande, il y a des services comme fluvore qui font le job.

2- Création du fichier CUE

Ce document contient toutes les informations des pistes, durées, artistes etc.

Le site http://cuegenerator.net/ permet de le créer facilement.

Entrez les informations à gauche, le fichier CUE apparaît à droite.

Attention au format des informations dans la tracklist. Il y a un espace entre le timecode et l’artiste, et un tiret “-” entre l’artiste et le titre de la piste.

Je m’y suis pris de la façon suivante (vidéo de 48 sec).

Si les informations sont correctement inscrites, le fichier se met à jour automatiquement à droite. Si tout est bon, cliquez sur Save Cue To File pour le récupérer.

Placez-le dans le même répertoire que le fichier mp3.

3- Conversion

J’ai trouvé l’outil MP3DirectCut qui est léger et portable. Il fait tout un tas de choses, dont la découpe dont nous avons besoin.

Téléchargez et lancez le programme.

Glissez-déposez le fichier CUE sur la fenêtre principale.

Fichier -> Découper selon les index

1 - Indiquez le répertoire où vont se placer les fichiers
2 -  Le nom des fichiers générés, je commence par le numéro de la piste, puis le titre de l'album et l'artiste, et enfin l'artiste de la piste et le titre de la piste. 
3 - Enfin, cochez les case ID3v1 et ID3v2 pour tagguer automatiquement les fichiers. 

Cliquez sur Ok pour générer les fichiers.

Et voilà, encore plus simple et plus rapide.

mp3DirectCut peut aussi s’utiliser en ligne de commande. Il y a sans doute moyen d’optimiser encore.

L’argonaute, le magazine de la découverte

Depuis tout jeune déjà, j’étais curieux de tout. Élevé devant Temps X, lisant des magazines scientifiques avant l’âge, Jeux et Stratégie et bien d’autres, tout m’intéressait.


Un été, en colonie de vacances, je me suis passionné pour les micro-fusée. Des engins en cartons qu’on envoyait le plus haut possible. On y accrochait parfois des petits bonhommes en plastique, comme des Playmobils ou des Lego et on se prenait à rêver de les envoyer dans l’espace. 30 mètres de haut, c’était déjà l’espace pour nous.

Il y a quelques semaines, on fouillant de vieilles affaires, j’ai retrouvé un numéro d’un journal scientifique appelé L’argonaute. Nostalgique, j’ai décidé de le scanner et de le conserver pour la postérité.

L’objet papier ne m’intéresse plus mais le souvenir à parcourir les pages est toujours là. Alors, si d’autres peuvent ressentir ce que j’ai ressenti, je partage.

Je ne pense pas pas faire de torts à quiconque en mettant ce fichier en ligne. Mais si toutefois c’était le cas, n’hésitez pas à me le dire, je le retirerai.

Pour ma part, je cherche encore les antiques Piranha. Si quelqu’un à ça dans le coin, qu’il me contacte !

Quand les rats quittent la ville – Scénario The Walking Dead (YxY)

Pour une initiation récente, on m’a demandé de créer un scénario dans l’univers de The Walking Dead.


Je m’y suis pris un peu tard, complètement ma faute, alors à la place d’un scénario d’initiation ou même le meneur de jeu peut être débutant, j’ai décidé de faire un bac à sable.

Les personnages-joueurs se réveillent au milieu des décombres d’un commissariat sans se rappeler des derniers jours. Rapidement ils comprennent qu’ils sont enfermés dans une ville presque déserte. Des milliers de monstres se pressent contre des barricades et les derniers survivants sont suffisamment pété du bulbe pour rester alors que le sol s’effondre de toute part.

Le scénario peut être joué de différentes manières, les lieux visités dans n’importe quel ordre et les survivants rencontrés selon le bon vouloir du meneur. La fuite elle-même n’est pas unique et fonction de la durée de la partie, des rencontres et des idées. Dans ces conditions il faut un meneur capable d’improviser mais les joueurs eux-mêmes peuvent être complètement débutants.

J’ai introduit dans ce scénario, et les pré-tirés qui vont avec, quatre cartes avec des capacités spéciales et quatre autres cartes avec des état psychologiques.

Les capacités sont des pouvoirs spéciaux, pas magiques hein, mais qui typent un peu les personnages. De la même manière les états psy sont un guide de roleplay permettant d’ajouter du jeu entre les personnages et donc des scènes internes, mettant en jeu leurs valeurs et leurs personnalités, plutôt que des scènes externes, mettant en scène le monde et les autres survivants.

J’ai distribué les cartes au hasard, même pour moi, de manière à être surpris. Même si cela n’a pas duré très longtemps pour moi, les joueurs ne savaient pas entre eux de quoi il s’agissait, ce qui était plutôt amusant à voir.

De manière à respecter le droits d’auteur, j’ai évité autant que possible de me servir du matériel graphique existant.

YxY – La chair et le feu, scénario d’initiation

Le premier scénario d’YxY s’appelle “La chair et le feu”. C’est un scénario simple, destiné à être joué en moins de deux heures, en convention ou pour de l’initiation.


Il utilise le système YxY-Apéro, téléchargeable gratuitement.

Jusqu’à six joueuses incarneront des Japonaises dans un futur proche qui devront s’échapper de la cave dans laquelle elles se sont réfugiées pour éviter aussi bien les monstres rodant alentours que les militaires tentant d’éradiquer la menace à coups de bombardier.

Toutes les règles nécessaires sont indiquées dans le texte lui-même, et une simple lecture permet déjà de comprendre comment il fonctionne.

Il y a aussi une liste de cartes à imprimer (format Magic), ainsi que les feuilles de personnages au format A5.

Le scénario fait 12 pages. Généralement je l’imprime en livret A5 pour plus de facilité et d’économie.

Pour les cartes et les pré-tirés, j’imprime en couleur, en recto-verso, et je plastifie en 80 microns avant de découper au cutter. Comme ce n’est pas vraiment printer friendly, je passe parfois par une imprimeur genre office dépôt qui me fait ça pour pas trop cher. Je dois toujours plastifier et couper, mais au moins ça a de la gueule. Sinon en N&B ça fonctionne bien aussi. J’en ai fait une série pour des cartes que j’avais oublié pour Walking Dead et ça reste lisible.

YxY Apéro est disponible !

Cela fait maintenant presque 10 ans que le travail sur YxY à commencé. Il y a eu une première version avec le dK System (version FuturdK2) et une version avec un nouveau système, qui a l’époque était assez complet. Après une période assez longue de VraieVie ™ pendant laquelle j’ai un peu abandonné le jeu de rôle, j’ai finalement repris la plupart de mes projets, avec la ferme intention de les terminer. Mes tiroirs virtuels sont remplis de bouts de projets jamais finis, il est temps que cela cesse.


J’ai donc repris mon système entier, en le simplifiant énormément. L’idée est de présenter un ensemble de règles simples à apprendre et surtout simple à expliquer pour des débutants, joueuses comme meneuse de jeu. Les subtilités arrivent plus tard et au fur et à mesure.

J’ai aussi voulu me concentrer sur un produit fini, de petite taille, et directement exploitable. YxY est maintenant constitué du système de jeu lui-même, d’un scénario, de personnages pré-tirés, et d’aides de jeu sous la forme de cartes à jouer, à imprimer et à distribuer aux joueuses.

Je suis fier de dire aujourd’hui qu’à part quelques relectures, ce travail est terminé.

Vous trouverez à la fin de cet article les règles d’YxY Apéro (v1.32), mise en page selon le style graphique déjà utilisé pour le scénario. Il fait 12 pages et mériterait sans doute d’y ajouter le travail d’un véritable graphiste plutôt que mes zigouigouis de débutant mais c’est déjà ça. Si vous avez des compétences et une soudaine envie de participer à ce projet qui est loin d’être terminé, n’hésitez pas à me contacter via la page à propos de ce site.

J’ai commencé la tournée des conventions et des bibliothèques, avec succès, mais mon but ultime est qu’il tourne sans moi, qu’il vive sa vie au sein d’autres groupes.

N’hésitez pas à le télécharger, à en parler autour de vous, à me poser des questions et à le faire vivre tout simplement.

Voilà, le fichier est là, tout chaud, tout fraîchement démoulé.

Frozen Hell

En fouillant le net, j’ai retrouvé un de mes vieux scénars Cops, datant du début de la gamme, à l’époque où j’ai commencé à travailler un peu avec Asmodée (et que c’était déjà un peu le début de la fin du jeu de rôle chez eux).

Je le cherchais depuis longtemps, après l’avoir perdu dans un crash de disque dur. C’est pas de la grande prose, c’est plutôt brutal et sans doute un peu trop graphique et cliché, mais je n’ai pas encore vu jusqu’à maintenant de scénario traitant de perversité de cette façon. Je me demande si je ne venais pas de lire Destiny’s price de Black dog factory qui m’avait bien marqué à l’époque en décrivant des scènes de brutalité urbaines qui m’étaient alors inconnues.

Aujourd’hui, je crois que je suis un peu blasé.

En attendant, voici le scénario.

Frozen Hell

 

FuturDk

FuturdKIl y a moultes années j’ai travaillé à la refonte du système de jeu multivers dK, lui-même tiré de Lanfeust Jdr imaginé par Eric Nieudan. Cette refonte appelée dk2 (vla l’originalité) était une boite à outil très complète fruit du travail de trois auteurs, LG, Islaire et moi-même. Dans ce genre de cas, nous sommes forcément amené à faire des compromis, et le résultat, pour en être complètement jouable n’est pas complètement la vision d’un auteur.
En parallèle, pour tester certains mécanismes, et pour appliquer mes propres idées de game-design j’ai écrit ma propre version des règles : le FuturdK.
Initialement, je voulais utiliser ce système pour jouer à Shadowrun, n’ayant jamais apprécié la lourdeur de ses règles. J’ai fait jouer une campagne de Shadow mémorable, pleine de bruit, de fureur, de sang, de morts et de trahison et j’avoue vouer un véritable culte à ce jeu, encore aujourd’hui.
le FuturdK a été publié en OGL (en gros, faites en ce que vous voulez, mais mentionnez-moi), initialement sur le site du Gob’zink, un collectif d’auteur mais il semble ne plus être disponible au téléchargement.

A l’occasion de la (re)sortie du dk2 en pdf chez BBE, j’en profite pour remettre tout ce que j’avais fait en ligne, et je copie-colle l’article que j’avais fait à l’époque.


  • Le FuturdK c’est quoi ?
    Bonne question très cher. Très simplement, c’est l’adaptation du Dk2 à ma propre vision à moi que j’ai. Le dK2 se voulait un consensus. Mais en tant que boite à outils ultime elle peut/et doit être modifiée pour correspondre à l’utilisation de chaque Mj.
    Un certain nombre de choix conceptuels fort ont été faits et l’ensemble à été écrits dans une optique de jeu plus rapide, plus violente, moins héroïque (quoique) et très action.
  • Choix conceptuels ? Tu te la pètes ou bien ?
    Mais non. Un choix conceptuel c’est quand, pour un même problème, deux personnes ont deux solutions différentes. Par exemple, un thème qui doit te parler : le combat, hein mon petit bourrin adoré. Et bien saches qu’en FdK tout le monde peut manier toutes les armes. Il suffit d’avoir les compétences. D’ailleurs le FdK est en tout compétence.
    Le système de combat à distance et d’armes à feu par exemple est détaillé et fourmille de petites astuces et de possibilité.
  • Mais c’est tout figé en fait !
    Et bien même pas ! Malgré cette conversion, il est parfaitement possible de modifier, encore!, les règles, pour ton plus grand bonheur. Et c’est vraiment très simple, je donne même quelques, petites, explications à la fin du livre.
  • Y’a quoi dedans ?
    Le livre est divisé en plusieurs parties. Le cœur tout d’abord qui contient les règles de base, de la création de personnages aux règles sur le social, le combat, l’expérience et tutti quanti. Tu peux parfaitement jouer uniquement avec le coeur, d’ailleurs il est fait pour ça. Besoin de rien. Non, pas envie de toi, je te rassure petit coquin. En plus, tout est expliqué dedans, même les Krâsses !
    Ensuite, les modules. Chaque module contient des règles spécifiques sur un sujet précis comme l’usage des drogues (tu crois que je t’ai pas vu?), les poursuites, la folie, la survie etc. Lorsque tu souhaiteras adapter ton propre univers (ou films, ou bd, ou livre – mais si tu sais, c’est comme des bds mais sans images), tu choisiras de prendre tel ou tel module pour coller à l’ambiance.
    De plus, chaque module se termine par une page contenant toutes les tables. C’est très utile pour se retrouver rapidement ou pour se fabriquer un zouli écran avec ses mimines.
    Enfin, une feuille de personnage spécifique. Oui j’aime bien avoir plein de feuilles, on a l’impression d’avoir un perso balaise avec ça.
  • On peut jouer quoi avec ?
    Mais tout ! Absolument tout ! Bon je t’avoue que pour l’instant, le FuturdK s’adresse plutôt aux univers contemporain et futuriste (d’où le titre petit malin). Mais rien n’empêche de jouer en fantastique, en med-fan, en préhistorique, en ouesterne ou en space op hein. Bon ok, y’a pas encore de module sur la Magie ou les vaisseaux spatiaux. Mais pour peu que tu ramènes des copains pour me le demander à plusieurs ou que tu te sortes les doigts pour le faire toi-même et le mettre en ligne pour tout le monde, ça devrait être bon.
  • Ça doit être hyper cher non ?
    Ah ah ah. C’est la crise n’est-ce pas ? Chacun la combat comme il peut et moi je la combat par la gratuité. Oui, tu as bien lu. Il n’est pas illégal de télécharger le FuturdK ! C’est même conseillé/demandé/supplié…hem !
    Et oui, gratuit c’est pas cher.
    Alors ? Heureux ?
  • Y’en à d’autres des qui se la racontent comme toi ?
    Beaucoup de membres du forum John doe font leur propre sauce. Toutefois l’un deux, le sieur Islaire, à été encore plus loin, encore plus haut, encore plus fort et propose, lui aussi, une totale conversion du dK2 : Le Divin Système. Presque aussi bien que le FuturdK, c’est dire.
  • Et on le trouve où ton machin ?

Téléchargement ici

FuturdK