Café-rôliste #21 – Un ulule d’enfer

DSC_0286Je m’entretiens dans ce numéro avec Samuel Tarapacki, l’une des trois têtes des éditions Sans-détours. On y parle de la maison d’édition bien sûr, du parcours de samuel, mais aussi du formidable succès du crowdfunding ulule de la v7 de l’appel de Cthulhu.

Il y a un fond sonore particulièrement présent, que j’ai essayé de corriger, mais j’espère que cela reste audible à tous.


Liens

Sans-détours
Ulule – L’appel de Cthulhu v7

11 Responses to “Café-rôliste #21 – Un ulule d’enfer”

  1. Mahyar Shakeri dit :

    Excellent podcast.

  2. Dubourg dit :

    Très belle interview et on entend très bien!

    • Orlanth dit :

      Merci Eric,
      J’ai fais ce que j’ai pu pour améliorer la qualité. C’est pas extraordinaire, mais ça passe 🙂

  3. thybo dit :

    Petit à petit, ce podcast devient mon podcast jdr préféré. Très beau boulot merci !

  4. Pernic N. dit :

    Donc tu as été relecteur sur Americana… mmm.. intéressant… je sais qui je vais pouvoir pourrir si j’y trouve des fautes 😛

    • Orlanth dit :

      J’espère que tu n’as pas retenu que ça 🙂
      Et oui, tu pourras vu que je suis passé en dernier dessus.
      Mais j’ai pas bossé beaucoup, c’était déjà très propre.

  5. Pernic N. dit :

    Je plaisantais bien sur… je suis juste impatient de me le procurer (Americana) …non non c’était très sympa et très instructif (comme souvent)

    Perso je ne comprends pas toujours très bien cet espèce de « bashing » permanent, sur le net, envers les crowdfunding de toute sorte… c’est quoi le problème? Ça ne leur plait pas? Ils trouvent que c’est une arnaque? Ils râlent parce que les grosses licences raflent le gros du pactole? J’avoue que j’ai du mal à saisir les « véritables » motivations de ces « haters » d’aujourd’hui…

    Mais qui vous met un flingue sur la tempe pour y participer? Si ça ne vous plait pas, vous ne participez pas, point barre…

    Je trouve ça juste lassant de lire un peu partout => « éditeur qui font du crowdfunding = gros méchant pas beau »

    C’est pas pour toi que je dis ça Orlanth… c’était une remarque « générique »… à force de lire des pleurnicheries un peu partout sur le net à ce sujet 🙂

  6. A. Nonym dit :

    Des « haters » , rien que ça. Ca serait pa

  7. A. Nonym dit :

    Des « haters » , rien que ça. Ca serait pas mal de respecter le point de vue de ceux qui ne pensent pas comme toi.

    Je vois surtout ici ou là des rôlistes (le thiase par exemple) qui réfléchissent sur la légitimité des éditeurs à utiliser ce moyen de financement. Désolé si cela met à mal ton business model personnel.

    Personne ne met un flingue sur la tempe des contributeurs mais pour autant cela n’impose pas le silence à ceux qui choisissent de ne pas financer les éditeurs par ce biais.

    Il ne faut pas se tromper de combat : ceux qui voient chez les éditeurs des comportements opportunistes ne veulent pas (forcément) leur mort mais souhaitent que des petits projets puissent continuer à être financés par le crowdfunding. Il ne faut pas se leurrer, il n’y en aura probablement pas pour tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *